Actualité de la culture

Le théâtre le Tarmac dédié à la francophonie est menacé

La décision de la Ministre de la Culture Françoise Nyssen de remplacer l’équipe du théâtre le Tarmac par celle du Théâtre Ouvert provoque un tollé dans les milieux culturels.

Voici le communiqué du 31 janvier 2018 de la ministre de la Culture :

“Françoise Nyssen annonce un nouveau projet au service de la francophonie sur le site du Tarmac à Paris. La ministre de la Culture annonce que Théâtre Ouvert – association dirigée par Caroline Marcilhac et présidée par Catherine Tasca, ancienne ministre de la Culture et ancienne ministre déléguée à la Francophonie – prendra, à compter de 2019, la suite du projet de Valérie Baran sur le site du Tarmac, dans le 20e arrondissement de Paris. 

Ce site, propriété de l’Etat, a vocation à être l’un des lieux emblématiques de la création francophone. Dans le cadre d’un projet repensé, porté notamment par une programmation renforcée et une ouverture accrue vers le reste du territoire, Théâtre Ouvert est appelé à donner un nouvel élan à l’établissement.

A Théâtre Ouvert, dans le prolongement de Micheline et Lucien Attoun, Caroline Marcilhac a accompli jusque-là un travail exemplaire pour promouvoir les nouvelles écritures. Son savoir-faire sera un atout supplémentaire au service des auteurs francophones. […] »

Ainsi l’équipe du Tarmac apprend par voie de presse qu’elle est remerciée et remplacée par celle du Théâtre Ouvert.

L’équipe de ce théâtre a déjà erré : fondé en 1985 sous le nom de TLF, Théâtre international de Langue Française, ce  théâtre dédié à la francophonie est itinérant. Il migre ensuite jusqu’à la Villette. En 2004, Le TILF devient le « Tarmac ». Puis en 2011, absorbe le Théâtre de l’Est Parisien et déménage dans le XXème.

Le Théâtre Ouvert quant à lui est un lieu qui a fait naître des auteurs comme Jean-Luc Lagarce ou Bernard-Marie Koltès, Eugène Duriff… L’équipe se savait menacée d’expulsion et cherchait un nouveau lieu.

Puisqu’il faut réduire les coûts et choisir, la Ministre de la Culture (ainsi que la Mairie de Paris) a donc arbitré : le théâtre de création contemporain du Théâtre Ouvert à la défaveur du théâtre francophone, le Tarmac.

Pour soutenir l’équipe du Tarmac, pour pouvez rejoindre cette pétition :

Pétition défendons le Tarmac